Menu

Notre savoir-faire Des formateurs experts

Présentation des formateurs

Jacky Experton, Directeur Technique du centre de formation intervient en support technique du développement commercial et des opérations pour l’ensemble du groupe. L’équipe est constituée de deux autres formateurs, Olivier Besset et Christian Rousselle.

Jacky Experton

Passionné et fin connaisseur des chiens, Jacky suit sa première formation pour devenir maître-chien dans l’armée de l'air, tout juste avant ses 20 ans. C’est pour lui, le début d’une longue carrière, en compagnie des chiens.

C’est peu après ses 20 ans qu’il se retrouve à la base aérienne de Dijon. S’en suivront 30 années dans l’armée de l’air à différents postes à responsabilité, mais toujours avec la spécialité de cynophile. Il devient donc très vite formateur lui-même, et se spécialise dans la détection de substances illicites, met au point sa propre méthode de dressage olfactive et les résultats prouvent son efficacité.

Il a également l’occasion de voyager et de travailler à l’étranger, dans différents environnements (montagne, désert, fôrets, etc.) lors d’opérations militaires extérieures et se spécialise dans la construction de chenils adaptés pour les chiens selon les environnements.

Dans les années 2000, fort de son expérience, de ses certifications, de ses découvertes et de ses connaissances, il revient dans le monde entrepreneurial privé en tant que formateur cynophile. Il devient également évaluateur COFRAC et agréé DGAC.

Directeur Technique du centre de formation cynotechnique, il regorge d’idées et s’investit dans le Recherche et le Développement au sein de notre cellule dédiée. Grâce à sa parfaite connaissance du chien, nous avons pu déposer des brevets pour des systèmes de détection innovants. L’une d’entre elles, le système PAC, agréé DGAC, sera bientôt commercialisée. Retrouvez plus d’informations sur ce produit ici.

Jacky Experton Formateur seris k9

La DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) est une administration technique concernant le domaine aéroportuaire. Dû à la technicité et variété de ce domaine, ils ont créé le STAC (Service Technique de l’Aviation Civile) qui a pour missions de mener des études, conduire des expertises et faire des certifications et équipements aéroportuaires.

Le saviez vous
Olivier Besset-Letourmy
J'ai toujours été passionné par les chiens et j'ai toujours voulu en faire mon métier.

Depuis ses débuts, Olivier a exercé différents métiers avec toujours en ligne de mire cette ambition de travailler avec des chiens de détection. Il a, entre autres, eu un centre de dressage, d’élevage et de pension canine spécialisé dans le chien de travail. Il a par ailleurs, été formateur d'agents cynophiles de sécurité, et a également été lui-même agent de sécurité cynophile. Par la suite, il a eu l’opportunité de faire de la détection d'explosif en événementiel, son ambition première.

Il nous raconte une de ses expériences professionnelles...

“J'ai eu l’occasion d'être mobilisé en détection d'explosif sur un gros événement quelques jours après les attentats de novembre 2015, regroupant beaucoup de public ainsi que de hauts responsables internationaux. La tension qui régnait dans le pays liée à notre spécialité a rendu cette mission mémorable.”

...et la naissance de sa passion pour les chiens :

“ Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été passionné par les chiens et j'ai toujours voulu en faire mon métier. En grandissant, j'ai été de plus en plus impressionné et fasciné par la connivence possible entre deux espèces si différentes.”

Olivier, quelles sont les qualités requises pour être un bon conducteur de chien de détection ?

“ Il faut avant tout être passionné, c'est la base absolue car pour exercer ce métier il faut faire preuve d’abnégation, d'humilité et de détermination. L'ego n'a pas sa place dans notre spécialité car le chien ne nous aide pas, c'est bel et bien l'inverse. Il faut également faire preuve d'une grande ouverture d'esprit pour accepter de se former continuellement car la réglementation et les techniques évoluent sans cesse. »

Olivier Besset-Letourmy
Christian Rousselle
L’aboutissement d’un dressage long et difficile, effectué avec passion.

Christian a, quant à lui, commencé par une carrière dans l’armée. Après avoir fait le premier régiment d’infanterie de marine, il rejoint le bataillon cynophile de l’armée de terre. Par ce biais, il obtiendra un brevet de spécialiste de l’armée de terre ainsi que le titre V d’agent cynophile de Sécurité. Il est actuellement en formation d’instructeur cynophile DGAC.

Quelle est sa meilleure expérience et pourquoi ?

“Ma meilleure expérience est la découverte d’une cache d’armes dans les Balkans avec mon malinois de recherche armement. L’aboutissement d’un dressage long et difficile effectué avec passion.”

En parlant de passion, d’où vient-elle?

“Ma passion a débuté avec le dressage de chiens de chasse avec mon père. De même que le dressage de chien d’arrêt. J’ai débuté le dressage à l’âge de 14 ans avec mon premier chien, une petite femelle épagneul breton nommée Daisy.”

Selon lui, les qualités à avoir pour être maître-chien spécialisé en détection rejoignent celles expliquées par Olivier.

Christian Rousselle formateur seris k9
Abnégation Courage Assiduité Humilité Détermination Tolérance Persévérance Symbiose Passion Motivation

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêt. Pour en savoir plus, cliquez ici

X